Contexte historique

Le XVIIIè siècle est le théâtre de rivalités entre les diverses compagnies commerciales européennes installées en Inde. Portugais, Britanniques, Français et Hollandais – pour ne citer qu’eux – tentent d’étendre leur influence au détriment de leurs concurrents, en affrontements directs ou par l’intermédiaire de seigneurs locaux.

Robert Clive and Mir Jafar after the Battle of Plassey, 1757

La bataille de Plassey en 1757, qui voit la défaite du Nawab du Bengale et de ses alliés Français, permet à la Compagnie britannique d’asseoir son pouvoir au Bengale et de mettre un terme aux ambitions françaises d’établir un empire colonial en Inde. Calcutta devient alors la capitale britannique des Indes. Ces territoires qui dépassent largement la seule région du Bengale sont gérés par une société privée qui dispose d’un monopole commercial mais gère aussi les territoires sur les plans militaires et administratifs.